Campagne « Acheter du sexe n’est pas un sport »

Acheter du sexe

Le Phare des affranchies, en collaboration avec la CLES, le Y des femmes de Montréal, le CATHII et le CIUSSS du Centre-Sud de l’Île de Montréal ont lancé le 1er juin dernier la campagne Acheter du sexe n’est pas un sport, en amont du Grand Prix de Montréal.

 

L’objectif de la campagne : informer touristes et Montréalais des lois existantes sur la prostitution. En effet, depuis décembre 2014, acheter des actes sexuels est criminel au Canada, tout comme le fait de vendre ou d’annoncer les services sexuels d’autrui.

 

La campagne se décline de deux façon :

 

1. Le public est invité à signifier son appui à la campagne en partageant des selfies avec le slogan de la campagne sur les réseaux sociaux. De nombreuses personnalités ont par ailleurs appuyé la campagne. Pour voir les photos ou partagez les vôtres, visitez la page Facebook du Phare des affranchies. Pour plus d’uniformité, imprimez l’affiche que vous trouverez ici et ci-bas.

MJeanKoriassMSMichonJLMongrain

 

 

 

 

 
2. Une vaste campagne d’affichage a actuellement lieu au centre-ville, sur les autobus ainsi que sur les télévisions dans le métro avec le visuel et le slogan complet « Acheter du sexe n’est pas un sport. Au Canada, c’est criminel ».

 

Pour lire le Communiqué annonçant le lancement de la campagne, c’est ici.

 

Ne manquez pas de participer à ce mouvement et affichez vous aussi! Prenez une selfie ou utiliser notre visuel sur Facebook!

Acheter su sex affiche