Monde des femmes 2011

Poster 2

Monde des femmes est un congrès international ayant pour but de faire avancer l’égalité entre les femmes et les hommes à travers la recherche, l’échange, le leadership et l’action. Si la première rencontre Monde des femmes, en 1981 en Israël était bien modeste, sa trentième édition au Canada (à Ottawa du 4 au 7 juillet 2011) a rassemblé plus de 2000 féministes de partout dans le monde.

C’est dans le cadre de cette rencontre internationale que les femmes du Vancouver Rape Relief and Women Center et de la CLES ont organisé l’exposition Les draps parlent / Global Fleshmapping / La resistancia de las mujeres, un projet artistique, multilingue et multimédia avec discussions globalocales sur la prostitution.

 

L’art féministe à l’honneur

La partie exposition de l’évènement a réuni des vidéos interactives, des jeux et plus de 70 œuvres sur draps. Traités comme des tableaux, ces draps étaient issus des réflexions et sentiments d’artistes, de survivantes du viol, de la prostitution ou de la violence conjugale, d’enseignantes, de politologues, de conseillères, de philosophes et d’écrivaines qui se sont rencontrées et ont beaucoup discuté ensemble. Suite à un long processus démocratique de prise de décision et de production conjointe, les participantes ont choisi d’exprimer dans leurs œuvres la traite internationale des femmes à la demande de prostitution au Canada.

 

Discussions et échanges

Dans le même esprit, Les draps parlent / Global fleshmapping / La resistencia de las mujeres a également été un lieu de discussions et d’échanges sur les questions de la prostitution et de la traite. À l’invitation des organisatrices, une trentaine d’invitées du Canada et de l’international ont chaque jour partagé leurs expertises uniques, le fruit de leurs recherches ou de leurs expériences ainsi que leurs questions, inquiétudes et espoirs au sujet de l’avenir.

 

Les draps parlent / Global Fleshmapping / La resistencia de las mujeres en images

 

Les draps parlent/Global Fleshmapping/La resistencia de las mujeres
Liste des invitées participantes

Diane Matte, Montréal, Québec, Canada, Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle (CLES)

Lee Lakeman, Vancouver, Canada, Association canadienne contre les agressions à caractère sexuel et Vancouver Rape Relief & Women’s Shelter

Clorinde Zéphyr, Haïti, ENFOFANM

Rajaa Berrada, Casablanca, Maroc, Le Centre d’Information et d’Observation des Femmes Marocaines (CIOFEM)

Sigma Huda, Bangladesh, United Nations’ Special Rapporteur on human trafficking

Suzuyo Takazato, Okinawa, Japon, Okinawa Rape Crisis Center

Young Sook Cho, Corée du Sud, Asia Pacific Forum on Women, Law and Development

Esohe Agathise, Italie, Fondatrice et directrice de Associazione IROKO Onlus

Marie Drouin, Montréal, Québec, Canada, Survivante de la prostitution, active dans l’industrie du sexe Durant 15 ans

Teresa Ulloa Ziaurriz, Mexique, Directrice générale de la Coalition Against Trafficking in Women and children in Latin America and the Carribeans

Cherry Smiley, Vancouver, Canada, Aboriginal Women’s Action Network (AWAN)

Fay Blaney, Vancouver, Canada, Aboriginal Women’s Action Network (AWAN)

Michèle Audette, Kahnawake, Québec, Canada, Présidente de Femme autochtones du Québec

Jeannette Corbière Lavell, Ottawa, Canada, Présidente de Femmes autochtones du Canada (AFAC / NWAC)

Marit Smuk Soldbakk (d’origine Sami, peuple indigène du nord de la Norvège, de la Finlande et de la Russie), Norvège, The Feminist Group Ottar

Sheila Jeffreys, Australie, Professeure à l’Université de Melbourne, Agente publique de la Coalition Against Trafficking in Women Australia, membre du conseil d’administration de la Coalition Against Trafficking in Women Asia Pacific

Suzanne Jay, Vancouver, Canada, Asian Women’s Coalition Ending Prostitution (AWCEP)

Alice Lee, Vancouver, Canada, Asian Women’s Coalition Ending Prostitution (AWCEP)

Katherine Marr, Montréal, Québec, Canada, YWCA Montreal

Kim Pate, Ottawa, Canada, Directrice générale de l’Association canadienne des sociétés Élizabeth Fry (ACSEF)

Vednita Carter, Minneapolis, États-Unis, Survivante de la prostitution, Fondatrice et directrice générale de Breaking Free

Trisha Baptie, Vancouver, Canada, Survivante de la prostitution, Membre fondatrice de EVE: formely Exploited Voices now Educating

Veronique Bourgeois, Montréal, Québec, Canada

Erin Graham, Vancouver, Canada, Candidate au doctorat à l’Université de la Colombie-Britannique, elle rédige une thèse sur la réduction des méfaits, travaille à Vancouver Rape Relief and Women’s Shelter

Hanne Helt, Danemark, Porte parole de la 8th of March Initiative

Norma Ramos, New York, États-Unis, Directrice générale de la Coalition Against Trafficking in Women

Ane Hote, Norvège, Women’s Front of Norway

Esther Eilam, Israël, Fondatrice du premier centre d’aide aux victimes d’agressions sexuelles de Tel Aviv.