10 exemples de questions que vous pouvez poser aux candidatEs aux élections municipales lors des débats, assemblées publiques ou tout simplement par courriel

 

1– Que propose votre parti afin de lutter contre l’exploitation sexuelle?

2– Vous engagez-vous à refuser de céder aux pressions visant à légaliser la prostitution ou à en faire un « travail » légitime et à plutôt chercher d’autres pistes de solutions pour faire face aux problèmes liés à la prostitution ?

3– En ce sens, vous engagez-vous à maintenir et faire appliquer la Loi sur la protection des communautés et des victimes d’exploitation?

4– – Prévoyez-vous abroger l’article 213 de la Loi sur la protection des communautés et des victimes d’exploitation afin qu’aucune femme ne soit jamais criminalisée pour l’exploitation qu’elle subit et ce, peu importe l’endroit où elle se trouve?

5– Que proposez-vous de faire, concrètement, pour soutenir les femmes qui sont dans la prostitution, qui désirent en sortir ou qui en sont sorties?

6- Quelle forme de soutien prévoyez-vous accorder aux forces policières afin qu’elles puissent faire appliquer la Loi sur la protection des communautés et des victimes d’exploitation ?

7– Quelles mesures comptez-vous mettre en place afin de faire diminuer la demande pour toutes les formes d’exploitation sexuelle?

8– Que comptez-vous faire pour contrer l’envahissement de notre espace public par la culture porno et les images d’exploitation sexuelle (publicités pour les agences d’escortes, salons de massages, bars de danseuses etc.) ?

9– De quelle façon prévoyez-vous soutenir les groupes qui viennent en aide aux femmes dans la prostitution?

10– Vous engagez-vous à inscrire la lutte à l’exploitation sexuelle dans votre programme électoral et à mettre ces engagements en œuvre si vous êtes éluEs?