10 exemples de questions que vous pouvez poser aux candidatEs aux élections municipales lors des débats, assemblées publiques ou tout simplement par courriel

– Que propose votre parti afin de lutter contre l’exploitation sexuelle?

– Vous engagez-vous à refuser de céder aux pressions visant à légaliser la prostitution ou à en faire un « travail » légitime et à plutôt chercher d’autres pistes de solutions pour faire face aux problèmes liés à la prostitution ?

– En ce sens, vous engagez-vous à faire appliquer la Loi sur la protection des communautés et des victimes d’exploitation?

– Quelle forme de soutien prévoyez-vous accorder aux forces policières afin qu’elles puissent faire appliquer la Loi sur la protection des communautés et des victimes d’exploitation ?

5 – Que proposez-vous de faire, concrètement, pour soutenir les femmes qui sont dans la prostitution, qui désirent en sortir ou qui en sont sorties?

6 – De quelle façon prévoyez-vous soutenir les groupes qui viennent en aide aux femmes dans la prostitution?

– Quelles mesures comptez-vous mettre en place afin de faire diminuer la demande pour toutes les formes d’exploitation sexuelle?

– Que comptez-vous faire pour contrer l’envahissement de notre espace public par la culture porno et les images d’exploitation sexuelle (publicités pour les agences d’escortes, salons de massages, bars de danseuses etc.) ?

– Seriez-vous prêtEs à vous engager à mettre sur pied un groupe de travail sur l’exploitation sexuelle qui aurait pour mandat d’établir un plan d’action pour lutter contre l’exploitation sexuelle dans notre ville?

10 – Vous engagez-vous à inscrire la lutte à l’exploitation sexuelle dans votre programme électoral et à mettre ces engagements en œuvre si vous êtes éluEs?