Archives de catégorie : Formations et ateliers

Prends ta plume et libère ta parole!

As-tu déjà eu envie d’écrire pour partager ton opinion dans la section « Courrier des lecteurs » des médias ? Aimerais-tu mieux connaître les techniques de rédaction et de diffusion ? As-tu envie de te retrouver avec des femmes qui fréquentent la CLES pour échanger et mettre en pratique ce qu’on aura appris ?

ALORS INSCRIS-TOI ! Appelle au 514 750-4535 si possible, mais n’hésite pas à te présenter à l’atelier même si tu n’as pas pu t’inscrire d’avance.

QUAND : 28 juillet 2017, 13 h

OÙ : au bureau de la CLES

TU N’AS PAS BESOIN D’AVOIR D’EXPÉRIENCE EN ÉCRITURE 🙂

Tu apprendras à mettre en mots tes idées et tes opinions afin de participer aux débats publics, via les sections « courrier des lecteurs » des différents médias. L’atelier permet de prendre conscience de la possibilité d’écrire aux journaux, à titre de citoyenne, et d’y être publiées. Qu’est-ce qu’un bon texte d’opinion? Comment augmenter ses chances de publication? Comment les journaux choisissent les courriers des lecteurs qu’ils publient? Comment travailler son style pour mieux transmettre ses opinions? Tous ces aspects seront abordés, et plus encore!
Cet atelier sera animé par une travailleuse de la CLES qui est aussi une ancienne journaliste et qui a donné de nombreuses formations à une majorité de personne qui n’avait aucune expérience en rédaction. Deux autres travailleuses de la CLES seront de la partie afin qu’on partage toutes ensemble nos expériences.

Autodéfense féministe!

Cours d’autodéfense féministe!

Formation de deux jours donnée les jeudi 14 et 21 juin 2018 de 9h30 à 16h30,

offert par le Centre de prévention des agressions de Montréal

dans les locaux de la CLES.

 Ce cours est accessible à toutes mais la priorité est offerte aux femmes ayant un vécu en lien avec l’industrie du sexe

Au programme :

  • La riposte lors de harcèlements ou d’agressions qu’elles soient physiques, verbales, psychologiques ou sexuelles
  • La lutte contre les discriminations dont sont victimes les femmes
  • La pratique de techniques physiques et verbales simples et efficaces par le biais de discussions, de mises en situations et de jeux de rôle
  • Apprendre à se protéger et à mettre ses limites dans une ambiance coopérative et chaleureuse avec d’autres femmes
  • L’affirmation de soi au quotidien, le développement d’un sentiment de liberté, de pouvoir et de confiance

Les deux cours sont gratuits. Le repas du dîner sera servi et les frais de transport peuvent être remboursés au besoin.

Inscrivez-vous auprès de Natalie : natalie.basmadjian@lacles.org ou au (514)750-4535.

À bientôt!

Groupe ouvert : l’obsession de la minceur, 20 mai 2017

Les groupes ouverts sont une occasion de venir t’exprimer en toute confidentialité auprès d’autres femmes ayant un vécu en lien avec l’industrie du sexe.

Le 20 mai, parlons d’obsession de la minceur ou d’oppression de la grosseur. L’obsession de la minceur n’est pas nécessairement synonyme de troubles alimentaires comme la boulimie, l’anorexie et l’hyperphagie (même si elle peut y mener) mais elle est souvent reliée à une faible estime de soi, à des régimes draconiens, à des entraînements excessifs, etc. Combien de fois on se dit : «Lorsque je serai plus mince, je serai mieux dans ma peau». Comme si être maigre ou mince était synonyme de bonheur et de réussite. En bout de ligne, les industries de l’amaigrissement font des milliards de dollars sur notre dos et on est toujours aussi mal dans notre peau!

Qu’en est-il pour toi? Est-ce que tu te mets au régime continuellement? Te pèses-tu souvent? Comment te sens-tu dans ton corps?
Rendez-vous le 20 mai, de 11 h 30 à 14 h 30

Inscription : natalie.basmadjian@lacles.org ou 514-750-4535

Plus d’info ici

Le plus vieux mensonge du monde

Le plus vieux mensonge du monde, un film de Ève LamontVous voulez en savoir plus sur l’exploitation sexuelle? Cet atelier de trois heures, accompagné d’un outil vidéo: «Le plus vieux mensonge du monde», vous permettra de comprendre les raisons qui poussent les jeunes femmes à rentrer dans la prostitution, les conséquences de la prostitution et d’en savoir plus sur l’implication des jeunes pour un monde sans prostitution. Continuer la lecture

Comprendre la position féministe abolitionniste sur l’exploitation sexuelle

Alors que les médias opposent systématiquement deux visions de la prostitution, l’une qui condamne les femmes prostituées et sur laquelle s’appuient les lois actuelles, l’autre qui cherche à légitimer l’industrie du sexe en ramenant la prostitution à une question de «choix individuel», une troisième approche a vu le jour et s’enracine dans les pays reconnus pour leurs politiques progressistes en matière de droit des femmes, tels la Suède, la Norvège et l’Islande: c’est l’approche féministe abolitionniste.  Celle-ci tient compte des enjeux d’égalité entre les femmes et les hommes, de la pauvreté des femmes, du racisme et du colonialisme. La formation d’une journée permet de démystifier cette approche, de mieux comprendre le vécu des femmes piégées dans l’industrie du sexe et d’établir des liens entre la prostitution et la violence envers les femmes, dont la pornographisation de la société. Continuer la lecture

Appliquer l’intervention féministe à la prostitution

« Nous ne parlons pas de la prostitution dans notre organisme parce que ce sujet nous rend mal à l’aise et que nous avons peur que les femmes se sentent jugées », nous disent des intervenantes rencontrées dans divers organismes. Bien que nous ayons beaucoup avancé, au Québec, pour rendre les agressions sexuelles moins tabou, pour dénoncer la violence envers les femmes sous ses diverses formes, la question de la prostitution demeure encore difficilement abordable. Cette formation d’une journée permet de soutenir les interventions des groupes dans une perspective de lutte contre la violence envers les femmes. Au moyen d’exercices pratiques, elle permet de s’approprier l’intervention féministe en lien avec la prostitution. Elle amène les participantEs à examiner de manière critique les interventions actuelles qui, en occultant les rapports de domination inhérents à la prostitution, reproduisent certains méfaits liées à l’exploitation sexuelle. Elle vise à identifier des solutions concrètes qui correspondent aux besoins des femmes et à une approche féministe. Continuer la lecture

Prostitution, approches et pratiques féministes à la CLES

Pour beaucoup, les perspectives sur la prostitution sont considérées comme étant uniquement d’ordre idéologique. Pourtant, à la CLES nous savons bien que la prostitution est un fait réel, vécu par des femmes réelles. Ainsi les femmes ayant été dans la prostitution ont recours aux services offerts à la CLES, mais elles sont aussi parmi les militantes, dans les comités de travail et parmi les travailleuses. Cette formation permet aux militantes de comprendre l’approche et les pratiques féministes de la CLES, d’anticiper certains défis de militer dans un groupe aussi diversifié, de mieux connaitre ses forces et de s’approprier la structure de la CLES. La formation permettra aussi aux militantes de l’équipe de solidarité, soit l’équipe d’entraide pour les femmes ayant été exploitées dans l’industrie du sexe, de comprendre l’étendue et les limites de leur implication. Continuer la lecture