Communiqué: La CLES devant le Sénat pour le projet de loi C-36 sur la prostitution

Montréal, le mardi 9 septembre 2014 – La Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle (CLES) sera à Ottawa demain, mercredi 10 septembre, pour témoigner devant le Sénat du Canada de son appréciation du projet de loi C-36 comme elle l’a fait en juillet dernier devant le Comité permanent de la justice et des droits de la personne.

Mme. Diane Matte, qui représentera la CLES, exposera dans son allocution les avancées réelles pour la sécurité des femmes que des lois similaires à C-36 ont permises ailleurs dans le monde. Elle expliquera également de quelle façon C-36 est conforme au jugement de la Cour Suprême, puisque l’objectif même de la loi est changé pour ne plus voir la prostitution comme une question de désordre public mais plutôt comme une menace à l’égalité et à la sécurité des femmes. Finalement, Mme Matte réitèrera la nécessité de ne jamais criminaliser les femmes pour l’exploitation qu’elles subissent, quels que soient les lieux où cette exploitation survient.

La CLES participera également à 10h à une conférence de presse conjointe avec la Asian Women Coalition Ending Prostitution (AWCEP), l’Association canadienne des centres contre les agressions à caractère sexuel (CASAC), Sextrade 101, Sex Trafficking Survivors United et Vancouver Rape Relief and Women’s Shelter.

Quoi :                Conférence de presse

Quand :            Mercredi 10 septembre 2014 à 10h

Où :                   Salle de conférence Charles-Lynch, Bloc Centre, Chambre des communes

Veuillez noter que les témoignages devant le Sénat seront diffusés en direct sur ParlVU (la CLES témoignera entre 11h et 12h30). Vous pouvez également consulter le mémoire déposé par la CLES devant le Comité permanent de la justice sur le site de la CLES.