Communiqué: Pénalisation des clients, dépénalisation des personnes prostituées : CAP international soutient l’adoption par la France d’une loi historique globale et cohérente !

La Coalition pour l’abolition de la prostitution (CAP international) et ses 14 associations membres – dont la Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle (CLES) – expriment leur profond soutien à l’adoption par le Parlement français d’une loi globale et cohérente en matière de prostitution.

 
 
 

Le 6 avril 2016, les députéEs françaisES vont adopter une loi historique qui :

  • Reconnaît la prostitution comme une violence et un obstacle à l’égalité
  • Supprime toute forme de répression à l’encontre des personnes prostituées
  • Offre une protection renforcée et un meilleur accès à l’indemnisation aux victimes de la prostitution, du proxénétisme et de la traite des êtres humains
  • Met en place une politique nationale de sortie de la prostitution et des mécanismes de coordination locale pour améliorer la protection des victimes, leur accès à un accompagnement social et à des alternatives à la prostitution
  • Permet de délivrer un titre de séjour de protection temporaire aux victimes de la traite des êtres humains
  • Renforce la lutte contre le proxénétisme et la traite des êtres humains sur internet
  • Interdit tout achat d’un acte sexuel
  • Crée une politique d’éducation et de prévention dans les écoles sur la non-marchandisation du corps humain

 

La Coalition pour l’abolition de la prostitution salue la qualité et l’ambition du travail parlementaire mené en France et encourage les députéEs à adopter cette loi. CAP international tient aussi à féliciter ses associations membres françaises, le Mouvement du Nid et la Fondation Scelles, pour leur rôle déterminant dans cette adoption, aux côtés de 60 associations et des survivantes de la prostitution rassemblées au sein du collectif Abolition 2012.

 

Pour sa part, la CLES tient à réitérer au gouvernement canadien l’importance de maintenir la criminalisation des clients et proxénètes et de s’inspirer du gouvernement français dans sa volonté affirmée de mettre fin au système d’exploitation qu’est la prostitution.

 

Pour plus d’information

Au Canada
Diane Matte, Secrétaire-générale de CAP internationale et fondatrice de la CLES
CLES: 514-750-4535
diane.matte@lacles.org

En Europe
Grégoire Théry, délégué général de CAP international
+32 496 21 64 66
contact@cap-international.org
www.cap-international.org
@CAPintl

 

A propos de CAP international

La Coalition pour l’Abolition de la Prostitution (CAP international) est une fédération de quatorze associations de terrain apportant une aide directe aux victimes de la prostitution et de la traite des êtres humains en Europe, Amérique du Nord, Afrique, Asie et au Moyen-orient. CAP international et ses membres agissent en soutien de toutes les personnes prostituées (femmes, hommes et enfants) et en opposition au système prostitutionnel qui exploite leurs précarités et vulnérabilités. L’objectif de CAP international est de contribuer à l’adoption et à la mise en œuvre de législations et politiques publiques abolitionnistes au niveau national, continental et international.