Est-ce que c’est vraiment aussi payant qu’on le dit?

Voici une correspondance entre une femme fréquentant la Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle et une jeune femme s’enquérant des réalités de l’industrie du sexe comme « job payante ». Sa réponse nous a semblé faire un tour d’horizon assez complet de l’impact de la prostitution sur la vie des femmes. Nous saluons la franchise et le courage des propos de cette femme. La CLES a comme objectif de faire connaître cette autre parole telle qu’elle s’exprime.

De: XXXXXXXX

Objet: Questions

Date: Mardi 10 Mars 2009, 15h32

Bonjour, je crois être un peu en dehors du lot de questions que vous devez recevoir habituellement et je comprendrai très bien si vous choisissez de ne pas me répondre. En fait je me présente d’abord, je m’appelle XXX et je suis une étudiante au niveau collégial en gestion de commerce. Les comptes s’accumulent et j’apprends très vite que la vie coûte cher! J’ai une amie qui m’a parlé de «cette job» si payante et bon, l’argent attire le monde, j’ai commencé mes propres recherches et suis tombée sur votre site internet. Il m’a l’air déjà plus vrai que tous les sites où on voit des filles sorties de films pornographiques et il a l’air beaucoup plus respectueux que tout ce que j’ai vu jusqu’à présent, ce qui est une chose importante pour moi.

Or, je voulais savoir si ça marchait bien, est-ce que c’est vraiment aussi payant qu’on le dit, est-ce qu’on a des clients même si on ne ressemble pas à une star du X ? Finalement je vois aussi que vous oeuvrez toute seule et je voulais savoir si vous aviez déjà pensé à prendre une «apprentie» !? C’est direct, mais toute réponse de votre part simplement à mes questions ou au e-mail au complet serait très appréciée!

Mon email est le XXXXXXXX

Merci à l’avance

XXXX


De : XXXXXXXX

Objet: Re : Questions

À : XXXXXXXX

Date: Mercredi 11 Mars 2009, 5h04

 

BonjourXXXXX

Je vais probablement te dire ce que tu ne désires pas entendre et j’ignore si cela va changer quoique ce soit à ta décision même si je l’espère de tout mon coeur pour toi, mais honnêtement, si j’ai un conseil à te donner, c’est de ne pas entrer là-dedans. Car même si tu le fais, comme moi, dans les meilleures conditions et avec le meilleur respect possible de toi-même, tu vas perdre beaucoup plus que ce que tu vas y gagner.

Comme toi j’ai pensé quand j’ai commencé que ce pourrait être la solution idéale pour moi car j’ai dû retourner aux études après une faillite pour tenter de me refaire une nouvelle carrière. Je ne voulais surtout pas dépendre de personne. L’université coûte cher et je dois assumer seule mes besoins comme le loyer et tout ce que ça coûte pour vivre en plus de mes frais universitaires (je n’ai pas droit aux prêts et bourses). Après quelques années, je peux te dire qu’il est très difficile et destructeur d’avoir une double vie comme cela. À force d’avoir une vie secrète on finit par s’éloigner de ceux qu’on aime. Même s’ils ne peuvent pas savoir que c’est parce qu’on a quelque chose à cacher, nos proches sentent que quelque chose n’est plus comme avant dans notre attitude avec eux alors avec le temps cela crée des barrières que tu ne sais plus comment démancher. Le leur dire c’est encore pire. Cela détruit ceux qui t’aiment sincèrement et qui tiennent à ton bonheur.

De plus, notre rapport avec notre sexualité devient biaisé et malsain. J’ignore si je serai encore capable d’avoir un orgasme de façon naturelle sans avoir à fantasmer sur des images pornographiques de plus en plus malsaines parce que ça fait déjà pas mal de temps que ça ne se produit plus que comme cela et ce, même si souvent j’ai des clients que je connais bien et qui sont beaux et très comme il faut et gentils avec moi.

La confiance aux hommes et dans une vie de couple aussi se trouve brisée car on voit constamment tous ces hommes mariés qui trompent leurs femmes et leur mentent et on finit par acquérir la certitude que tous les hommes sont ainsi.

J’ai beau refuser tout ce que je juge dégradant et tout client qui ne parle pas ou ne me traite pas avec respect au téléphone ou en personne, il reste que je sais maintenant à quel point, sans que je ne m’en rende compte, avec le temps, le travail du sexe a miné mon estime personnelle et ma confiance en moi et ce, même si j’ai les meilleures notes à l’université. On en vient à sentir que l’on ne vaut pas mieux que ça.

Avec le temps aussi on développe un problème de sommeil car nos horaires sont tout chamboulés et souvent on finit très tard. On a beau dire qu’on travaillera à des heures normales seulement reste que souvent c’est en fin de soirée que ça sonne et que avant que tu ne sois revenue à la maison que tu sois lavée et couchée, il est le milieu de la nuit.

Sans compter aussi que ta qualité de vie est pratiquement inexistante car tu travaille le soir et les fins de semaines. Le téléphone ne sonne jamais quand tu es disponible. Il sonne quand tu ne l’es pas et tu dois y aller car quand ça passe ça passe.

Il y a aussi le risque que ça finisse par se savoir et que ça brise ton couple futur ou ta carrière parce que quelqu’un t’auras reconnu. C’est arrivé à une fille qui travaillait comme escorte pour payer ses études d’infirmières. Un patient l’a reconnu. Il n’a pas été discret et la pauvre fille est actuellement en dépression et est incapable de retourner à son travail.

Si tu m’avais posée la même question quand j’ai commencé, je ne t’aurais pas répondu ainsi car je ne savais pas les conséquences alors. Je t’aurais dis que je choisis mes clients et que je ne laisse personne ne pas me respecter et ça c’est toujours vrai mais malgré cela j’ai maintenant toutes ces conséquences. De plus, j’ai du mal à me trouver un vrai travail dans mon nouveau domaine car je n’ai pas de référence pour toute la période pendant laquelle j’ai travaillé comme escorte et ça les employeurs demandent et vérifient les références.

C’est vrai que la vie coûte cher mais le prix pour tout cela est beaucoup trop élevé.

J’espère sincèrement que tu trouveras une meilleure solution pour toi. Une qui te permettra de t’épanouir au lieu de te détruire.

Amitiés

xxx