Communiqué: La Coalition des femmes pour l’abolition de la prostitution obtient la permission d’intervenir devant la Cour Suprême du Canada

Ottawa, le mercredi 1er mai 2013 – Dans six semaines, la cour suprême du Canada tiendra les audiences du procès Bedford c. Canada sur les lois concernant la prostitution. La Coalition des femmes pour l’abolition de la prostitution a obtenu hier la confirmation qu’elle pourra intervenir en cour dans ce dossier. Elle entend présenter, devant la plus haute cour du Canada, une analyse féministe de la prostitution considérée à la fois comme expression et outil de renforcement de l’inégalité des femmes.

Le procureur général du Canada défend que la Cour devrait maintenir le statu quo et conserver la loi telle qu’elle est actuellement alors que les requérantes demandent plutôt à ce que soient abrogés les trois articles concernant la prostitution. La Coalition des femmes pour l’abolition de la prostitution, quant à elle, propose une troisième voie et défend que la cour devrait adopter une approche asymétrique qui permettrait de faire la différence entre les victimes de la prostitution et ceux qui les exploitent.

La Coalition défendra devant la Cour suprême que, considérant que la vaste majorité des femmes qui entrent en prostitution le font parce qu’elles sont victimes d’inégalités systémiques tant sur le plan social, racial qu’économique, les lois criminalisant les femmes prostituées devraient être abrogées. Quant aux lois qui interdisent aux hommes d’acheter, de vendre et de profiter des femmes prostituées, elles sont considérées comme d’importantes protections et doivent être maintenues.

 

En prévision de l’audience de juin devant la cour suprême, la Coalition des femmes pour l’abolition de la prostitution mène sa campagne Nous voulons plus pour les femmes qui demande l’abolition de la pauvreté, des inégalités et de la prostitution. Pour plus d’information sur la campagne, visitez le www.abolitionprostitution.ca

-30-

Membres de la Coalition des femmes pour l’abolition de la prostitution:

Vancouver: CASAC/ACCCACS – Canadian Association of Sexual Assault Centres/ Association canadienne des centres contre le viol

Vancouver: Vancouver Rape Relief & Women’s Shelter

Ottawa: AFAC – Association des femmes autochtones du Canada

Ottawa: ACSEF – Association canadienne des sociétés Elizabeth Fry

Ottawa: AOcVF – Action ontarienne contre la violence faite aux femmes

Montréal: RQCALACS – Regroupement québécois des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel

Montréal: CLES – Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle

Pas de commentaire publié encore...
Laisser un commentaire