Liste des comités

La CLES compte un certain nombre de comités statutaires où les membres sont invitées à s’impliquer. Régulièrement des comités ponctuels se mettent aussi en place, tels que des comités de lecture, des groupes de travail ou des comités d’actions politiques.


 

Le Comité de coordination veille à la réalisation de la mission de la CLES. Entre autres prérogatives, il élabore et met en œuvre les orientations et le plan d’action. Il a aussi un rôle administratif, car il s’assure de la bonne gouvernance et de la bonne gestion financière.

Une nouvelle structure de ce Comité a été mise à l’essai lors de notre assemblée générale d’octobre 2011. Il compte trois (3) militantes individuelles, trois (3) représentantes des associations membres de la CLES, une (1) représentante de chaque comité ainsi que les travailleuses de la CLES.


 

Le Comité participation était l’organe de la CLES qui gérait le projet « Formation et prise de parole contre l’exploitation sexuelle commerciale des femmes et des filles ». En collaboration avec le Comité de coordination, il  élaborait les politiques et participait au développement du plan d’action et des orientations de la CLES.

Le comité était qualifié de participatif parce qu’il visait l’implication des militantes en plus des représentantes des groupes membres et des travailleuses de la CLES. Il s’agissait d’un comité non-mixte et la présence des femmes qui avaient été ou étaient dans l’industrie du sexe y était très encouragée afin que le développement de la CLES  soit axé sur la parole des femmes.


 

Le groupe de travail sur la réduction des méfaits

Dans le cadre du projet de la CLES « Formation et prise de parole contre l’exploitation sexuelle commerciale des femmes et des filles », nous avons mis sur pied un groupe de travail sur la « réduction de méfaits ». Ce groupe avait comme objectif de documenter l’origine socio-historique de cette approche et de son application à la prostitution, d’examiner en quoi cette approche peut ou non servir les intérêts des femmes et de celles qui sont dans la prostitution, et d’effectuer une analyse critique et féministe des limites de cette approche. De plus, nous avons documenter l’utilisation des arguments pour préconiser la légalisation/décriminalisation totale de la prostitution au nom de l’approche de la réduction de méfaits.

Ce groupe de travail était ponctuel. Il était composé de militantEs de la CLES, de personnes issues du milieu académique ainsi que d’alliéEs travaillant auprès des femmes, directement sur le terrain.


 

Le comité « jeunes femmes »

Ce comité est issu d’une volonté de mobilisation et d’action suite à une activité publique organisée par la CLES le 28 mai 2008. Principalement constitué de jeunes femmes, ses membres ont décidé de s’organiser afin de montrer une visibilité abolitionniste durant le Rassemblement pancanadien des jeunes féministes en octobre 2008. La participation à l’atelier « Industrie du sexe » a permis de créer des liens avec d’autres jeunes féministes abolitionnistes canadiennes et de réaliser une action de protestation contre la marchandisation du corps des femmes devant un peep-show de la rue St-Catherine. Cette action a suscité des réactions, dont une dans un média anglophone (une réaction en anglais) à laquelle nous avons pris la peine de répondre.

Le rassemblement pancanadien des jeunes féministes s’est terminé par la réalisation d’un manifeste qui a adopté une position contre l’exploitation sexuelle (sans toutefois spécifier la prostitution comme forme d’exploitation sexuelle). Les membres du comité jeunes femmes de la CLES continuent de se rencontrer et de nouvelles actions sont à venir. Plus personne ne pourra affirmer que le féminisme abolitionniste est révolu ou que les jeunes femmes ne s’y impliquent pas.

Pour avoir des informations, veuillez contacter Ana au 514-750-4535 ou ana.popovic@lacles.org


 

Le comité promotion appuie la stratégie de la CLES en matière de communication avec les médias et le grand public. Il travaille également au développement du site Internet et à l’utilisation des médias sociaux.

Si vous êtes toujours branchéE sur l’information ou que vous avez des facilités avec le Web ou encore que vous êtes une/un spécialiste des médias sociaux ou des relations publiques, ce Comité vous conviendra parfaitement !

Pour rejoindre ce Comité contactez Stéphanie au (514) 750-4535 ou écrivez-lui stephanie.charron@lacles.org


 

Le comité autofinancement veille au développement des stratégies de financement de la CLES pour la durabilité de l’organisation et la pérennité de ses actions dans le temps, et organise des levées de fonds.

Pour rejoindre ce Comité contactez nous au (514) 750-4535 ou écrivez-nous à info@lacles.org


 

Pour plus d’information sur ces Comités contactez nous au

(514) 750-4535 ou écrivez-nous à info@lacles.org.

 

N’hésitez pas à vous joindre à notre lutte pour un monde plus égalitaire, libéré de toute forme d’exploitation sexuelle !