Archives par étiquette : UQAM

Communiqué: L’expérience des femmes victimes de violence dans le système de justice pénale, un parcours difficile

Montréal, le 6 mars 2018 — Le rapport Femmes victimes de violence et système de justice pénale : expériences, obstacles et pistes de solution rendu public aujourd’hui est le fruit d’une recherche financée en 2016 par le Fonds d’aide aux victimes d’actes criminels dans le cadre du Programme de subvention pour favoriser la recherche, l’information, la sensibilisation et la formation en matière d’aide aux victimes d’actes criminels.

Continuer la lecture

Femmes victimes de violence et système de justice pénale : expériences, obstacles et pistes de solution

Fruit d’une recherche financée en 2016 par le Fonds d’aide aux victimes d’actes criminels dans le cadre du Programme de subvention pour favoriser la recherche, l’information, la sensibilisation et la formation en matière d’aide aux victimes d’actes criminels, le rapport de recherche Femmes victimes de violence et système de justice pénale : expériences, obstacles et pistes de solution porte sur les lacunes du système de justice pénale en matière de violence envers les femmes. Il s’appuie sur les témoignages de 52 femmes victimes de violence conjugale, d’agressions sexuelles ou d’exploitation sexuelle, vivant dans 10 des 17 régions administratives du Québec ayant généreusement partagé leur parcours dans le système judiciaire

Ce projet de recherche a été réalisé en partenariat avec quatre regroupements féministes québécois luttant contre la violence à l’égard des femmes (Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale, Fédération des maisons d’hébergement pour femmes, Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel et la Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle) soutenus par le Service aux collectivités de l’Université du Québec à Montréal (SAC-UQAM), ainsi par des chercheur.e.s de différentes universités (Rachel Chagnon et Myriam Dubé, UQAM ; Marie-Marthe Cousineau, Université de Montréal ; Simon Lapierre et Elizabeth Sheehy, Université d’Ottawa).

Consultez le rapport de recherche sur le site du SAC-UQAM

 

Communiqué: Tribunal populaire sur l’exploitation sexuelle commerciale

Entendre les femmes dans la prostitution, agir ensemble contre l’exploitation.

Voilà le cri de ralliement des membres de la Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle (la CLES) depuis sa création. Après cinq ans de développement d’outils d’éducation et plus de trois ans de présence sur le terrain, la CLES souhaite inscrire à l’ordre du jour une réflexion sur l’exploitation sexuelle commerciale et son impact sur la lutte contre la violence envers les femmes.

Du 18 au 20 mars 2011, à l’UQAM, la CLES vous invite à mettre l’industrie du sexe au ban des accusés lors d’un TRIBUNAL POPULAIRE SUR L’EXPLOITATION SEXUELLE COMMERCIALE, le premier du genre au Québec et possiblement au monde !

Sous le regard attentif d’un jury composé de personnes œuvrant dans différents secteurs de la société civile québécoise, le Tribunal accueillera des témoignages de femmes originaires de différentes provinces canadiennes, incluant des femmes autochtones, dont plusieurs ont un vécu personnel en lien avec l’exploitation sexuelle. Le Tribunal compte également sur la présence d’invitées du milieu institutionnel ou du monde militant, œuvrant à l’échelle nationale ou internationale dans des organisations aussi diverses que : Conseil consultatif sur la condition de la femme du Nouveau-Brunswick ; EVE (formerly Exploited Voices now Educating) ; Aboriginal Women’s Action Network ; Rape Relief and Women’s Shelter ; Projet Transnational Dublin, Forum réfugiés ; Women Against Violence in Pornography and Media ; etc.

Lauréate du Prix égalité 2010, la CLES croit qu’il est urgent de s’élever contre l’exploitation sexuelle commerciale des femmes au nom de l’égalité pour toutes. Nous croyons aussi qu’il est possible de le faire tout en protégeant les droits des femmes qui sont présentement dans la prostitution. Avec le Tribunal populaire sur l’exploitation sexuelle commerciale, nous souhaitons rejoindre les personnes et organismes issus des groupes communautaires, incluant le mouvement des femmes, du monde de l’éducation, du réseau de la santé et des services sociaux, du milieu juridique ainsi que les décideurs de tous les paliers gouvernementaux. En d’autres mots, toute personne luttant contre la misère, la domination, l’exclusion et l’exploitation est invitée à se joindre à nous pour un événement qui s’annonce marquant !

Le Tribunal est une activité organisée par la CLES en partenariat avec l’UQAM. Elle se déroulera dans le pavillon Sherbrooke situé au 200, rue Sherbrooke Ouest à Montréal (métro Place-des-arts). L’inscription est obligatoire et disponible en ligne sur le site de la CLES.